Arduino tour, étape 7 : le capteur de mouvement pour détecter une présence, un passage et bien d’autres applications.

Arduino tour, étape 7 : le capteur de mouvement pour détecter une présence, un passage et bien d’autres applications.

Mamadou Bailo Diallo

Bonjour !
Suite à notre précédente expérience sur le capteur ultrason, nous allons, dans une perspective d’apprentissage et de découverte de technologie innovante, pour notre compte personnel mais aussi pour les prochains projets à venir voir un autre capteur très intéressant et incontournable dans la plupart des projets technologiques.
Il s’agit là du capteur de mouvement. Ainsi, nous allons d’abord nous intéresser à la constitution du capteur, à son principe de fonctionnement. Ensuite nous réaliserons un petit projet pour mieux appréhender ce composant.

Constitution et principe de fonctionnement du capteur de mouvement

Le capteur de mouvement encore appelé capteur pyroélectrique (PIR) est composé d’un infrarouge capable de détecter un mouvement dans son champ de vision et d’une temporisation interne. Le capteur est doté de deux potentiomètres : un (Sx) pour régler la sensibilité du capteur pouvant varier entre 3 et 7m, l’autre (Tx) pour régler la durée pendant laquelle la sortie reste verrouillée après une détection de mouvement. Ce temps peut aller jusqu’à 200 secondes. (Voir Fig 1)

Fig 1: Capteur de mouvement

 

À retenir : le capteur émet un signal infrarouge pouvant aller jusqu’à 7 mètres. Lorsqu’un objet ou une personne coupe la trajectoire de ce signal automatique, le capteur ferme le circuit, c’est-à-dire qu’il laisse passer le courant, et déclenche une temporisation interne. Le circuit reste fermé tant que le temps préréglé n’est pas atteint. Dès que le temps est atteint, le circuit s’ouvre de nouveau et le passage du courant est coupé.

Le capteur de mouvement est utilisé dans de nombreux domaines pour réaliser:

  • Des allumages et extinctions d’éclairages automatiques
  • Des pièges photographiques d’animaux
  • Des systèmes d’alarmes et de sécurité
  • Des détecteurs de présence
  • Un compteur de passages

Voilà pour ce qui est du fonctionnement.

Maintenant passons à une expérience pour mieux illustrer la théorie.

Cahier de charge

L’objectif est de faire un système permettant d’allumer une lampe rouge et de faire sonner un buzzer un instant pour signaler la présence d’une personne; et s’il n’y a pas de présence humaine, la lampe verte devra s’allumer.

Pour cela, il nous faut un peu de matériel:

Fig 2 : Matériel
  • Une carte arduino
  • Un capteur de mouvement
  • Deux leds témoins (verte et rouge)
  • Des fils de connection
  • Un buzzer (l’objet qui va produire le son)
Fig 3 : Buzzer

 

Pour le câblage du capteur, rien de plus simple! Le capteur a trois (3) broches. On branche:

  • Le VCC du capteur sur le 5V de l’arduino
  • Le GND du PIR sur le GND de l’arduino
  • Le 3ème pin sur le pin digital de l’arduino (libre choix)

Le buzzer se câble de la même manière qu’une led, sauf qu’il n’a pas besoin d’une résistance.

Programme

Pour mieux cerner le fonctionnement de notre système voici un organigramme qui est un schéma descriptif du programme.

Fig 3: Organigramme

Description

Lorsqu’il détecte un mouvement, le capteur allume la led rouge et fait sonner le buzzer pendant deux secondes puis s’éteint. S’il n’y a pas de détection de signal, la led verte reste allumée.

Pour ce qui est du programme, le voici ci-dessous. Une capture d’écran de notre programme entièrement commentée vous permettra de tester et de comprendre votre montage.

Fig 4 : Première partie du programme

 

Fig 5 : Fin du programme.

 

Après avoir compilé ce programme, voilà ce que nous avons obtenu.

Avant la détection de mouvement : la lampe verte est allumée et le signal d’alarme éteint.

Fig 6 : Pas de détection

 

Après la détection d’un mouvement : la lampe rouge s’allume et l’alarme se déclenche.

Fig 7 : Détection d’un mouvement

 

Le capteur de mouvement est donc un composant très utilisé et très pratique. Cette expérience nous aura permis de comprendre le fonctionnement, le câblage et la programmation du capteur de mouvement. Les connaissances acquises constituent un plus considérable pour nos prochains projets au Fablab Rose Dieng.

N’oubliez pas de laisser des commentaires !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Scroll Up